Fromage végétal, fromage vegan : trier le vrai du faux-mage
Actualité fromagère

Fromage végétal, fromage vegan : trier le vrai du faux-mage

Le fromage végétal, ou faux-mage, est un fromage produit entièrement à partir de lait végétal. Il ne fait pas appel à du lait animal, et est donc 100% vegan (ou végétalien).

Pourquoi manger du fromage végétal ?

fromage végétal

En France, 340 000 personnes se disent végétaliennes : c’est à dire qu’elles ne mangent aucun produit issus des animaux (pas de viande, pas de poisson, pas lait, pas d’oeufs, etc…).

Cela représente 0,5% de la population, et oui, cela veut dire que ces personnes ne mangent pas de fromage ! Puisque le fromage est produit, comme chacun le sait, à partir de lait de vache, de chèvre, de brebis ou même d’ânnesse.

Cela peut paraître très faible. Pourtant, le marché des produits alimentaires végétariens et vegan a augmenté de 28% en 2018, et ne cesse depuis de croître ! Le bien-être animal est évidemment au coeur de ce choix éthique, mais la dimension écologique pèse de plus en plus dans la balance. Nombreux sont celles et ceux qui changent leur régime alimentaire pour préserver les ressources de notre planète.

Forcément, cela fait difficilement le poids quand on sait que la France est le premier consommateur de fromage ; le premier exportateur ; ET le troisième producteur au monde.

Mais avec plus de 1000 variétés différentes dans l’Hexagone, il n’est pas étonnant de voir émerger aujourd’hui des fromages végétaux, aussi appelés faux-mages ou vromages. Les végétaliens aussi veulent profiter du trésor gastronomique national !

Comment fabriquer du fromage végétal cru

Le faux-mage ou fromage vegan n’est donc pas fait à partir de lait caillé de vache ou autre animal. Mais alors, comment est-il fabriqué ?! Principalement, à partir de lait d’oléagineux….

Et oui : lait d’amande et autre laits à la noix en tout genre sont idéals pour fabriquer du fromage cru (l’autre petit nom du fromage végétalien). La star, c’est le lait de noix de cajou. Pourquoi ? Parce qu’elle renferme des bactéries lactiques qui permettent de fermenter la préparation, comme un vrai fromage. Cette lacto-fermentation prend seulement une poignée d’heure !

L’idée est de mixer des noix (de cajou, ou autre) qu’on aura préalablement fait tremper ; d’y associer levure ou un épaississant ; aromatiser avec les épices ou condiments de son choix : herbes, ail en poudre…

Le procédé varie d’une recette à l’autre ! Certains utilisent de l’agar-agar pour épaissir la texture, d’autre simplement du citron, ou encore de la pâte de miso. On retrouve également du vromage (encore un autre nom ! pour vegan fromage) à tartiner, élaboré à partir de tofu fermenté.

Les meilleurs faux-mages du commerce

Comme nous sommes plutôt des experts des fromages au lait animal, nous nous fions entièrement au site Funkie Veggie pour vous conseiller les meilleures marques de fromages végétaux à goûter. De quoi piquer votre curiosité, ou faire plaisir à un proche végétalien lors du prochain apéro commun !

  • Petit Veganne : venus de Moselle, ils furent parmi les premiers à proposer du camembert végétal, et jouent beaucoup sur les parfums (ail, curcuma, etc).
  • Jay & Joy : vegan, bio, sans-gluten, sans huile de palme ! Ils se concentrent sur le lait de cajou et d’amande, et ont la particularité d’avoir ouvert une fromagerie / crémerie dans le 11e arrondissement de Paris.
  • Nouveaux Affineurs : affinés avec des micro-organismes, il paraît que ce sont les plus proches de fromages traditionnels en terme de goût.
  • Tomm’ Pousse : spécialisés, bien évidemment, dans les Tommes ! Ils ont obtenu le label Economie Sociale et Solidaire.
  • New Roots : une marque suisse 100% bio, qui s’illustre notamment avec son faux fromage de chèvre.

Ces « fromages » végétaux ne peuvent pas être commercialisés sous ce nom : en France le terme fromage est, depuis 2017, réservé aux produits obtenus à partir de matières d’origine laitière

source : fromage-france

Suivez-nous :

La Box Fromage