Découvrez le Pule, le fromage le plus cher du monde !
Actualité fromagère, Les différents fromages

Découvrez le Pule, le fromage le plus cher du monde !

Connaissez-vous le fromage le plus cher du monde ? Il se nomme Pule, se vend 1000€ le kilogramme et nous vient de Serbie. Voilà, les présentations sont faites. Vous vous demandez peut-être : “qu’a-t’il a de plus que les autres pour être aussi cher ?”. Vous tombez bien, c’est justement ce que nous allons découvrir ensemble !

Tout ce que vous aurez à faire, c’est dégainer votre playlist de Goran Bregovic et de prendre place à bord de notre Zastava 750 (ne vous inquiétez pas, il y aura de la place pour tout le monde) : direction le coeur des Balkans.

Comment une ferme Serbe s’est mise à produire le fromage le plus cher

Une chose est sûre, c’est que si vous avez déjà eu la chance de goûter le pule, ce n’est pas au détour d’un rayon de supermarché ni chez le fromager du coin, aussi bien achalandé soit-il.

Et pour cause, le pule est un met très rare qui ne se trouve uniquement sur son lieu de production, à savoir une petite exploitation du coeur des balkans. Lovée au sein de la réserve de Zasavica, la petite ferme serbe est spécialisée dans un type d’élevage un peu particulier : celui des ânesses… laitières ! 

fromage le plus cher
Les grands espaces de la réserve naturelle de Zasavica où broutent de multiples espèces.

Ainsi, le Pule tire sa singularité (et son prix) de la rareté de son lait et de l’exclusivité de sa production. En effet, cette petite ferme de Zasavica est la seule au monde à fabriquer du fromage au lait d’ânesse. Encore plus cher que le fromage au lait d’élan, qui s’arrache à près de 700€ le kilo tout de même, le Pule est LE fromage le plus cher au monde.

Ce qui est rare est cher…

fromage le plus cher
Une ânesse produit 30 fois moins de lait qu’une vache !

Autre facteur limitant, les ânesses ont la particularité d’avoir le “pis” fragile et leur traite nécessite le plus grand soin. Enfin, il faut 25 litres de lait d’ânesse pour produire 1 kg de fromage, là où il faudra 8 à 10 litres de lait de vache.

Malgré un honorable cheptel de 140 ânesses élevées pour leur lait, M. Simic n’en récolte que peu chaque jour. Le problème de la production du lait d’ânesse est son rendement extrêmement faible. Une ânesse ne produit qu’entre 0,2 et 1 litre de lait par jour là où une vache peut en produire jusqu’à 30 !

Un rendement particulièrement faible et un fromage produit nulle part ailleurs dans le monde : voilà ce qui explique le prix démentiel du Pule. Bien que sa composition ne comprenne que 60% de lait d’ânesse (le reste étant du lait de chèvre), le Pule reste le fromage le plus cher du monde !

Le célèbre tennisman serbe Novak Djokovic, avait ratissé en 2012 l’entièreté de la production annuelle de Pule ! Son objectif ? Le servir en exclusivité dans la chaîne de restaurant que son père ouvrait alors en Serbie.

Quel goût a le fromage le plus cher du monde ?

On l’a compris, à 1000 euros le kilo, soit 100€ les 100g ou 10€ la bouchée, le Pule est diablement dispendieux ! À un tel prix, on serait en droit d’attendre à un fromage aux saveurs exceptionnelles… Eh bien pas vraiment. En réalité, on n’y est pas tout à fait !

fromage le plus cher
L’intérêt du Pule réside essentiellement dans ses qualités nutritionnelles.

Tous les cheese lovers qui décideront de prendre un billet en urgence pour Belgrade afin de vivre l’extase fromagère en plein coeur des Balkans risquent d’être bien déçus. Le Pule n’est pas mauvais en soi mais il s’agit d’un fromage très doux, à la texture friable, proche des fromages frais que nous connaissons. 

Ce qui fait tout l’intérêt de ce fromage réside surtout dans ses vertus nutritionnelles :

  • Le lait d’ânesse est naturellement riche en minéraux : phosphore, calcium, mais surtout vitamine C.
  • Particulièrement digeste, il est réputé pour sa faible teneur en matière grasse.
  • Anti-allergène, riche en lactose, c’est un lait particulièrement bien toléré par l’organisme humain.
  • Le lait d’ânesse, tout comme le lait de jument, est le lait le plus proche du lait maternel.

Avec ses 1000 euros le kilo, le pule s’avère être le fromage le plus cher du monde. Pour résumer, le prix exorbitant de ce fromage au lait d’ânesse s’explique par trois facteurs : Premièrement, la difficulté à obtenir le lait d’ânesse. Deuxièmement, le fait qu’il faille beaucoup de ce lait pour faire du fromage. Et troisièmement, le fait qu’il ne soit produit que dans une seule exploitation agricole au monde.

En définitive, le Pule est un fromage pas spécialement savoureux mais d’une grande rareté… Rareté faisant grimper vertigineusement les prix. Dans un tel contexte, l’ânesse ne serait-elle pas devenue p(o)ule aux oeufs d’or ?

Suivez-nous :

La Box Fromage