Caquelon pour fondue : l’ustensile 100% tradition
Je cuisine une fondue, Raclette et Fondue

Caquelon pour fondue : l’ustensile 100% tradition

La fondue au fromage est traditionnellement préparée et servie dans un caquelon en fonte ou en terre cuite. Cet appareil est posé sur un réchaud alimenté tout au long du repas pour maintenir une température constante afin que le fromage garde la bonne texture. Sans fil, et disposant de paroi épaisses pour garder le fromage à la bonne température, c’est le technique de prédilection pour un repas en terrasse, par exemple après une bonne journée de ski…

Utiliser un caquelon pour fondue

Pour préparer une fondue dans un caquelon traditionnel, commencez par frotter une gousse d’ail sur les bords du récipient. Cette étape permettra au fromage de s’imprégner délicieusement des parfums de l’ail et de ne pas adhérer aux parois.

Ensuite, faites-y frémir un grand verre de vin blanc, puis ajoutez-y le fromage coupé en petits dés ou râpé (sinon, il aura beaucoup de difficultés pour fondre !). Cet ajout doit se faire en plusieurs fois et sans cesser de remuer. Cette étape se fera avec une cuillère en bois, préalablement aillée elle-aussi pour simplifier son nettoyage !

Une fois que tout le fromage est bien fondu, vous pouvez poivrer et baisser légèrement le feu. Ainsi, le fromage gardera une bonne texture tout au long de votre repas. Dégustez le fromage fondu en y trempant des morceaux de pain rassis.

Variations autour de la fondue traditionnelle

Vous souhaitez ajouter de la gourmandise à votre fondue et épater vos convives ? C’est bien sûr possible grâce aux astuces de nos fromagers.

Pour encore plus de goût, pensez à légèrement frotter le pain rassis avec de l’ail et à y ajouter des fines herbes. Plusieurs fromages sont recommandés et orienteront de leurs saveurs le profil aromatique de votre fondue : comté, gruyère, abondance, appenzeller… votre fromager saura vous conseiller !

Pour ce type de fondue, vous pouvez choisir du comté, du gruyère, de l’emmental, de l’appenzeller, de l’abondance ou du beaufort.

Des champignons des bois de type cèpes, trompettes de la mort ou girolles précuits ou réhydratés apporteront des parfums extraordinaires à votre préparation. Ajoutez-les juste avant de servir la fondue pour qu’ils expriment leurs notes boisées tout au long de la dégustation.

Et pour varier les plaisirs, pensez aussi à proposer à vos convives de gros morceaux de légumes préalablement cuits, ou de petites pommes de terre à directement tremper dans le caquelon. Enfin, une sélection de charcuterie accompagnera particulièrement bien ce repas 100% montagnard !


Pour aller plus loin…

Devenez incollable en la matière en parcourant nos articles sur la fondue au four et la fondue dans une miche de pain.

Suivez-nous :

Cécile