Comment couper le fromage ?
Conseils en caséologie

Comment couper le fromage ?

Ho non, malheureux ! Ne coupe pas la pointe du Brie, c’est très impoli !

Voici venu le point d’orgue de ce repas de famille, ce moment que vous attendiez tant : l’heure du fromage évidemment. Il faut avouer que le panorama est magnifique ! Les pâtes, persillées, généreuses, alvéolées ou bien coulantes se pavanent sous vos yeux émerveillés. Elles vous promettent un programme des plus délectables. Les couleurs exquises et les formes uniques en disent long sur ce bonheur multiple qui s’offre à vous sur un plateau…

Oui mais voilà, il va falloir le couper ce fromage. Vous vous êtes emparé du couteau de service et, déjà, vous sentez la chaleur ardente des projecteurs familiaux fixement braqués sur vous. C’est sûr : si vous vous avisez à mal couper le Comté 18 mois, quelqu’un vous le fera ardemment remarquer ! Et ça, vous n’en avez pas vraiment envie.

Dans l’équipe La Box Fromage, on ne connait que trop bien cette situation. Notre responsable marketing veille au grain à chaque fois que nous testons la sélection du mois de Bernard Mure-Ravaud ! On a donc décidé de mettre les choses au clair une bonne fois pour toutes quant à la découpe des fromages, pour que partager un bon plateau de fromages reste un plaisir pour tous.

Couper un fromage rond, pyramidal ou carré

Les fromages ronds, cylindriques, pyramidaux ou carrés bénéficient d’une approche assez intuitive quant à leur découpe. Ces formes ont l’avantage de posséder des diagonales et axes de symétrie faciles à lire. Ce sont ces lignes (virtuelles ou non) qui guideront la lame de votre couteau à fromage !

C’est ainsi que pour couper un fromage cylindrique “plat”, un camembert ou une tranche de fourme d’Ambert par exemple, vous n’aurez qu’à couper un triangle (1/8ème du fromage en général) dont le sommet part du centre du fromage.

Un fromage carré ou pyramidal obéira à la même règle. Vous découperez votre portion en un triangle dont l’un des angle est au centre du fromage, et ses côtés correspondant chacun à une diagonale et un axe médian.

Enfin, les fromages de forme cylindrique de type Sainte Maure de Touraine (bûche de chèvre) se découpera en tranches parallèles (rondelles), tout simplement !

couper fromage

Couper les autres fromages

On rentre dans la technique… C’est ici que ça s’affine et que ça se corse ! Tranche de roquefort, de tomme à l’ail des ours, de comté ou encore de brie… Les occasions de s’attirer les foudres des puristes sont nombreuses avec des formes pareilles ! Désormais, c’est du cas par cas. 

couper fromage

Commençons par les fromages à pâte persillée type roquefort ou bleu d’Auvergne. Il convient de les découper en éventail à partir d’un même point central. Ceci permet à chacun des convive de profiter d’autant de persillage : le meilleur !

Passons aux larges tranches des fromages en meules. Le comté ou le beaufort par exemple. Elles seront redécoupées en des portions rectangulaires de plus en plus menues, à mesure que l’on se rapproche de sa partie la plus épaisse.

Les fromages en coeur subissent le même sort que le camembert. À la différence que les portions obtenues auront des formes un peu plus irrégulières évidemment !

Enfin, couper les fromages en pointe tels que le brie de Meaux requiert un minimum de technique… Ces fromages obéissent à une règle spécifique que le schéma de notre graphiste vous expliquera à merveille :

couper fromage

Eh bien, il semblerait que vous soyez désormais aussi inversement incollable qu’un pot de cancoillotte en matière de découpe fromagère ! Maintenant que tout ceci n’a plus de secret pour vous, il est temps de passer à la pratique. Nos box renferment 4 fromages que vous prendrez autant de plaisir à découper… qu’à déguster. Alors, abonnez-vous car le meilleur est à venir !

Suivez-nous :

La Box Fromage